Uncategorized

Patouille en bicolore pour le #515

C’est à nouveau une invitation à la patouille et au travail du papier de fond que nous vous proposons aujourd’hui. Gervaise, sur ce sketch, a imaginé deux couleurs qui se fondent sans jamais se mélanger et un travail de tamponnage. La photo ressort grâce à un aplat noir dessous et le titre est tout en légèreté.

D’ailleurs, elle avoue s’être mise beaucoup de pression pour réaliser cette page (« Mais où avais-je la tête ? » confesse-t-elle), d’autant plus qu’elle estime que les créations de la galerie sont sublimes. En attendant, grâce à une nièce qui photographie beaucoup sa fille Lou, elle a matière à scrapper. Voici donc une photo de rondo/canoë en Espagne qui lui a permis de garder les couleurs du sketch. Le fond est aquarellé et un pochoir texte a permis de donner de la texture avec de l’encre noire. Les embellissements dans le thème (sac à dos et chaussures de rondo) en ton sur ton viennent rappeler le sujet de la page.

Les couleurs ont été parfaitement respectées aussi du côté de Carine, tellement elle les a aimées. La photo était une évidence, avec un souvenir du gala de danse de Télia en N&B pour bien ressortir du fond coloré. Ce fond a été réalisé  à l’aide de deux couleurs de Distress Oxide rose et grise façon aquarelle. En ton sur ton, des tampons de Graffiti Girl ont ensuite été apposés, donnant un peu de volume à cette aquarelle. Quant au bloc photo, pour que le focus soit bien sur le cliché, elle a opté sur un tampons en noir et gris, le tout entouré de belles fleurs (à nouveau Graffiti Girls). Une fois quelques petits tampons à écritures noires et des taches ajoutés, la page était terminée.

Hildy, de sont côté, nous emmène nous rafraichir, direction vingt mille lieues sous les mers. Page sans photo, on se rapproche plutôt d’une scène avec une composition qui tend vers le mixed media. Elle a donc opté pour un kit numérique de R. Jefferies aux couleurs d’eau et de corail. L’hippocampe, placé derrière un hublot en carton, a été retravaillé pour lui donner une attitude de propriétaire des lieux. Les poissons à pois ont aussi été retouchés à l’aide de Photoshop (taille, éclaircissements et ombres). Le fond est réalisé avec des PNG aquarellés. 

Le fondu en arrière-plan est une des techniques que Melle Terramoka aime beaucoup et il a l’immense avantage d’être facile à réaliser en digiscrap. Elle est donc restée naturellement fidèle au sketch. Ce n’est pas une mais deux photos, presque identiques, qu’elle a utilisées ici montrant ses enfants sur leur bouée, à profiter de la fraîcheur du lac. La bande de peinture sous la photo a été remplacée par une bande de texte (Paula Kesslring : Summer End Brushes). Au niveau des kits digitaux, elle est restée dans la thématique été et bord de mer. Le Word’Art, le texte sur l’étiquette jaune et le papier kraft sont issus d’un kit de Sabrina Créations « Summer vibes ». Les taches de peinture sont issues d’un kit de Sissi Sparrows « Painted Yesterday ».

Voilà une magnifique galerie que nous offrent à nouveau l’équipe de JC&S. Nous espérons de tout coeur sur ces interprétations vous donneront des idées au moment de revenir vers votre table de scrap. En attendant peut-être ce moment, faites le plein de photos, de souvenirs et de repos pour mieux mettre tout ceci en page ensuite. Bel été à tous !

1 réflexion au sujet de “Patouille en bicolore pour le #515”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s