challenges, Clean, Clean & Simple, Digiscrap, patouille, sketchs

Bande d’alphabet en #522

C’est une envie de soleil qui a incité Seve à créer un sketch haut en couleurs. Une bande de grandes lettres y marque l’espace. La photo est entourée d’embellissements à droite et gauche. En haut et en bas, des petits ronds complètent l’espace, tout en finesse.

Seve nous confie : « Malgré l’envie de créer une page estivale, ce sont des teintes toutes douces qui ont retenu mon attention quand je me suis attablée, avec un dégradé de verts et vert de gris. La ligne de lettres suggérée par le sketch a été remplacée par un tampon de mots (All and Create) que je gardais sous le coude depuis un moment et que j’ai embossé de poudre blanche. L’embellissement à droite de la photo est devenu fleur (All and Create aussi). Des découpes rondes ont ensuite été travaillées avec des encres pour lier l’ensemble. »

De son côté, Tara : « Cette photo des anciennes colocataires de Margaux me plaisait particulièrement et le sketch correspondait parfaitement à la mise en page que j’avais en tête. Les couleurs de la maison, très présentes, se sont naturellement retrouvées sur le fond de page, pour une composition pleine de dynamisme, un clin d’oeil aux filles sur le cliché ! Des tamponnages noirs, des découpes pots de fleurs, des plantes et de grosses lettres (pour le mot COLOCS) complètent la bande horizontale. Enfin, il m’a suffi de rajouter à la main des protagonistes. » 

Chez Gaëlle : «  Les feuilles suggérées sur le sketch m’ont fait penser à l’automne, alors j’ai retrouvé la collection  Cozy nook de Sahin Designs que je n’avais pas encore eu l’occasion d’utiliser. Les kits de cette créatrice incitent au style clean & simple, ce qui collait plutôt bien avec le sketch. Des glands rappellent le thème et des taches de peinture blanche créent la bande horizontale. Le petit cadre s’est transformé en tag, ce qui m’a permis d’y inscrire la date. »

Carine nous explique : « Ici, l’alphabet de fond est un ensemble de découpes réalisées sur un papier blanc puis collé sur le fond de page. Ensuite, j’ai travaillé la mise en couleur à l’aide d’une brosse et le l’encre Distress Oxide victorian velvet, ce qui apporte du volume, puisqu’ainsi l’encre est plus présente sur les bords qu’ailleurs. Le bloc photo a été réalisé avec des papiers et un calque issus de la collection Intemporelle des Ateliers de Karine. Le mot LOVE placé deux fois est un tampon de Ha-Pi Little Fox coloré avec la même encre Distress que précédemment, pour un souci d’uniformité. Enfin, sont venues s’insérer naturellement mes fleurs préférés (Graffiti Girl), des étiquettes et quelques taches »

Que de couleurs, pour Gervaise !
« La bande de lettres du sketch m’a permis d’utiliser ce pochoir que j’aime beaucoup. J’y ai réalisé un dégradé de couleurs dynamiques, couleurs que j’ai reprises dans les taches du haut et du bas de la page. J’ai ressorti des tampons « antiquités », qui proviennent tous de l’Encre et l’Image, pour créer cet entrelacs de cercles et textes. Pour garder l’ambiance estivale, j’ai gardé la glace du sketch, que j’ai délicatement posée sur une feuille finement découpée. » 

Enfin, pour moi, c’est mon récent passage de décennie que j’ai voulu marquer. J’ai positionné non pas une mais deux photos, ce qui m’a permis de placer tout le buffet que j’avais patiemment cuisiné pour mes invités. Le fond de page est patouillé, aux tampons texture (Graffiti Girl) et à l’aide d’un tampon à molettes qui permet d’écrire à volonté. J’ai donc tamponné quelques plats du buffet. Les couleurs prédominantes des tamponnages se retrouvent dan les papiers sous les photos et les découpes de cadres (4enScrap). Quant aux grosses lettres, ce sont des archives datant d’il y a au moins dix ans ! Pour leur donner du volume, j’ai souligné chaque tampon d’un fin trait de couleur un peu plus foncée.

Voilà, nous espérons bien sûr que notre galerie vous inspirera. Vous pouvez toujours communiquer avec nous via le blog, mais aussi via Facebook, où un album photo est maintenant créé pour chaque sketch.
Sinon, bonne nouvelle, nous avons délibéré et nous vous présenterons tout bientôt les heureuses élues qui sont tout récemment venues dans l’équipe. C’est un vrai bonheur de les accueillir. Nous vous en reparlerons vite.

challenges, Clustering, journaling, multi-photos

Trio clean pour le #518

Quand j’ai dessiné le sketch, j’avais en tête de disposer d’une multitude de photos en format Polaroïd suite à mon anniversaire de décennie. Les positionner en triangle façon clustering permet d’en mettre une en exergue et d’avoir de la place pour les embellissements. J’aime particulièrement garder de la place pour le journaling, ce qui étaye la page des commentaires personnels qui serviront pour les lecteurs plus tard ou juste pour servir de journal intime à la scrappeuse que je suis.

Les polos étaient donc prévus, mais les plans ne se déroulent pas forcément comme prévu, comme une pile impossible à charger dans les temps. J’ai donc dû fouiller dans mes photos d’archives pour en trouver trois d’un petit cascadeur. Les couleurs s’harmonisaient parfaitement avec la collection « Vive l’instant présent » de Marie-LN Geffrey. Le fond de page étant parfait, il a suffi de deux bandes et de quelques embellissements pour terminer la page.

Dans une harmonie toute fraîche, Christelle a créé une page mettant en scène des photos de cet été, avec Eloann qui fait découvrir le karting à Olympe. Pour la petite histoire, il lui a fait de longues explications que lui seul comprenait ! Le fond épuré contribue à appuyer l’ambiance lumineuse et naïve. Les papiers à motifs font l’essentiel de la déco. Un joli alphabet utilisé pour le titre termine la page.

Melle Terramoka apprécie beaucoup les sketches épurés, car ils offrent plus de liberté d’interprétation. Une fois les trois photos choisies, la page s’est montée « toute seule ». La bande de papier vertical a été remplacée par un brush (kit « Heartland » de Rachel Jefferies) et des taches de peinture en estompent les traits (kit « This is the place » de Rachel Jefferies). En ce qui concerne la bande horizontale, elle a utilisé deux bandes de masking tape l’un à la suite de l’autre. La jointure est cachée par la photo. Un Word’Art termine la décoration de cette bande.
Ensuite, elle a créé un cluster au niveau de la feuille représentée sur le sketch : une feuille, un tampon appareil photo et deux agrafes, ce qui ne surcharge pas la page et garde un certain équilibre.

Après des semaines d’absence, voici le retour de Gaëlle au sein de la famille de Just Create & Scrap, ce qui nous remplit de bonheur. Pour un retour en douceur, elle a gardé le côté très clean du sketch, en le travaillant comme une couverture d’album. Pour cela, elle a utilisé la dernière collection Everyday Project | Wanderlust de Dunia Designs, parfaite de sobriété. A la page ces photos, elle a placé des petites cartes et le reste est habillé avec un titre façon sticker et de jolis papiers à motifs. 

Quand Myriam a vu ce sketch, elle s’est demandée comment elle allait se l’approprier jusque’à ce qu’elle ait l’idée de remplacer les bandes de papier par des traits d’aquarelle et d’utiliser une photo au lieu des trois. Du journaling a naturellement tourné sa place sur les deux carrés ainsi libérés et à la place du journaling prévu, elle a placé une bande de papier imprimé. La photo imprimée en noir et blanc a permis d’utiliser les couleurs qu’elle désirait. Comme quoi, il suffit d’un peu de magie pour transformer un sketch en page très personnelle.

Pour conclure, nous vous rappelons l’appel à DT qui est en ce moment en cours. Venez grossir nos rangs, pour vous éclater à faire minimum une page par mois et dessiner environ un sketch par trimestre. Nous attendons vos mails à just.create.scrap@gmail.com. A bientôt

challenges, Clustering

Belle bande verticale, en #516

Une bande traverse la page que nous propose Hildy aujourd’hui. La photo est à côté da cette bande, mais sans la toucher, comme deux éléments apparemment indépendants. Sur le fond de page, des lignes d’écriture, des étiquettes et des fleurs font le lien entre la bande et la photo, pour un ensemble très réussi.

Pour la petite bouille à bisous qu’Hildy mise en page, elle a voulu un peu de relief et ici c’est sur trois papiers que son choix s’est porté. Ses papiers, elle les a tous réalisés à la main, avec un travail au pochoir sur l’un, des gouttes d’encre sur un autre et des tampons sur le dernier.  Côté embellissements, elle a ajouté des tags ici et là, des paillettes et des perles. Le titre, dans une jolie police, termine de donner une ambiance douce et permet de magnifiquement mettre en valeur cette photo d’une jolie petite fée des bois !

C’est aussi une photo d’enfant qui a été choisie du côté de Carine, avec une petite Suzie qui fait ici le clown (elle en a des tonnes, des photos comme celle-ci !). Les papiers fleuris (Ha-Pi Little Fox) sont tout à fait assortis à la photo, appuyant le côté féminin de ce petit pitre. Deux longues bandes de papiers séparent la page en plusieurs zones. Comme suggéré dans le sketch, elle a appliqué un tampon texte (Ha-Pi Little Fox) et des taches (tampon Marie LN Geffray). Pour créer une certaine unité, le bloc photo a été réalisé à l’aide des mêmes papiers. Le titre, un tampon détouré (Ha-Pi Little Fox), terminer de lier les deux parties de la page, pour créer un ensemble parfaitement harmonieux.

Melle Terramoka est restée fidèle au sketch, travaillant sur les espaces vides qu’elle affectionne tant.   Elle a donc démarré par le bandeau central, qui donne le point de départ des couleurs et des éléments qu’elle souhaitait ajouter ensuite à la page. Comme elle a utilisé le kit de « The Commitee Crafter » et le kit de Dawn Inskip Grow « A happy Life » avec des succulentes, elle a continué dans la même thématique en optant pour une photo prise dans un jardin. Les éléments suivants sont issus des deux kits précédemment cités et étayés par des embellissements de chez Designs by Soco (kit Life captured et Storyteller). Pour le fond de page, ce sont des brushes qui ont permis de le réaliser, ajoutant une touche de patouille « kit Painted Yesterday de Sissy Sparrows ».

C’est une page très ensoleillée que nous offre ici Gervaise, mettant en valeur cette photo d’un tournesol solitaire.  Pou le fond de page, elle a utilisé un morceau de plastique à grosses bulles avec des encres Distress jaunes et orange. La bande verticale a, quant à elle, été travaillée avec un morceau à petites bulles et de la Distress bleue. Les embellissements sont des grosses fleurs embossées à chaud avec de la poudre blanche puis aquarellées, de même que les feuilles juxtaposées. Quelques étiquettes viennent terminer l’ensemble. 

challenges, consignes, patouille, sketchs

Patouille, patouille, quand tu nous tiens ! #514

C’est un sketch estampillé patouille que nous vous proposons aujourd’hui. Sylvaine, le maitre d’oeuvre, a imaginé un fond de page partagé en huit parties, dont chacune aurait une technique de patouille différente, qu’elles se répètent ou pas. Et comme ce challenge l’amusait particulièrement, elle l’a proposé à son asso en guise de contrôle de fin d’année. Elle est démoniaque, non ?

Il se dégage de la page qui en a découlé une réelle ambiance estivale. Puisqu’elle a fait imaginé une technique par zone, elle a appliqué ce challenge : tampon et Neocolors (pour les vagues), Distress oxyde sur pochoir (pour les cercles), Distress oxyde en tamponnage classique (pour les croix) et Distress oxyde appliquée à la mousse Cut’N’Dry (pour le pochoir Soleils). Ensuite, ces quatre techniques sont répétées de l’autre côté de la page, en symétrie centrale. Il ne restait que quelques petites décorations à ajouter pour terminer la page.

Ce qui est bien avec JC&S, c’est que certains sketches sont très éloignés de notre style habituel. On peut les voir comme une difficulté ou un challenge. Du côté de Fab’, elle a plongé dans la réalisation de cette page comme on plonge dans un mer un peu fraîche ! Tentée par la dernière collection de Florilèges Design, elle s’est amusée en répétant le motif dans divers coloris, embellissant ainsi une vieille photo de son fils dont la tête dépassait à peine de la mousse du bain. Le volume et le rythme sont apportés par des tamponnages noirs, des découpages colorés de feuillages et des gouttes de Nuvo disposées en groupe ici et là. Le titre a été réalisé grâce au superbe alphabet autocollant des Ateliers de Karine. 

Christelle a imaginé de la matière et du volume pour cette page. Son choix s’est porté sur des chutes de feutrine, des plaques de mousse, des morceaux de toile enduite et des papiers. L’idée déclencheuse a été de créer un moulin à vent, ce qui collait parfaitement avec la photo de Timéo et Olympe dans le jardin, un souffle d’air frais dans les cheveux. La douceur apportée par les textures font penser aux livres pour jeunes qui permettent de toucher à souhait différentes matières plus ou moins douces. Ce qui lance le débat : à quand une page de scrap qu’on peut découvrir avec les doigts ? Ne serait-ce pas une idée à creuser ?

De mon côté enfin, je vous avouerai que ce sketch m’a donné des cheveux blancs et le déclic ne s’est fait qu’au dernier moment, avec l’idée d’un arc-en-ciel. Je n’ai pas respecté la consigne des techniques différentes, mais j’ai utilisé huit couleurs de Distress, oxyde ou ink, en fonction de mes stocks. Une fois le pochoir utilisé pour les encres (appliquées avec un Cut’N’Dry et un plastique souple), j’ai tamponné avec des motifs texturés. Le fait de tamponner par-dessus le pochoir a imprimé les motifs qu’au centre des espaces, et la composition gagne en légèreté. Ensuite, j’ai utilisé une planche de tampons achetée aux Etats-Unis (mots du titre, carte et valise). Pour assortir la photo à la page, je l’ai imprimée en N&B, comme ça pas d’erreur possible sur l’accord des couleurs ! Pour terminer la page, j’ai juste ajouté des étiquettes coupées en deux et glissées sous la photo.

aquarelle, challenges, Clean, galerie, sketchs

Un brin de fraîcheur en #512

C’est en effet un peu de fraîcheur que nous apporte aujourd’hui Myriam, avec une branche fleurie qui semble étayer la photo sur la droite. Le fond nous appelle à un peu de patouille, mais légère, juste pour agrémenter l’ensemble et meubler l’arrière plan.

Pour réaliser sa page, elle est restée relativement fidèle à son sketch, tant que les couleurs que sur la touche féminine. Un peu d’aquarelle a permis de travailler le fond de page. Les bandes de papier sont de Béatrice Garni. Le branchage est remplacé par des fleurs (tampon ScrapPlaisir) mises en couleur également à l’aquarelle. En ce qui concerne le titre, c’est l’Encre & l’Image qui l’a aidée avec ce tampon qui rend hommage au petit grain de folie de sa petite soeur…

De son côté, Gervaise a remplacé les fleurs par un bouquet de flèches, ce qui dynamise la page, en accord avec la photo de ses trois petites nièces en roller. Pour le titre ,elle a utilisé deux restes d’alphabet dont les couleurs étaient assorties à la page. La photo et le bouquet de flèches sont montés sur un papier fait main, puisqu’il est réalisé à l’aide d’un grand tampon et de crayons Neocolors II. Avant de finaliser la page, elle a légèrement coloré le fond de page avec les mêmes crayons. Les bandes grises atténuent l’effet coloré.

Pour pouvoir garder sa dynamique de doubles pages dans son album, Héléna a gardé les mêmes tons que sa précédente page. C’est ainsi qu’on peut y trouver le même papier, certes à petite dose, que la dernière fois. Elle a commencé par suivre exactement le sketch en réalisant un fond sous forme de vagues avec un pochoir et de la Distress Oxide, ce qui rappelle les vagues des pavés de la Plaça Do Rossio à Lisbonne. Mais trouvant sa page trop « sage », elle a ressorti ses tamponnages préférés, pourtant mis de côté depuis un moment. Une fois ces tampons de fond appliqués et enchevêtrés, elle a retrouvé son équilibre avec cette page qui lui correspond bien.

Une photo toute récente prise lors des vacances du fils de Carine, sa femme et de leurs petits monstres a ici trouvé son écrin. Pour cette photo très estivale, elle est restée fidèle au sketch, même si elle a remplacé la suggestion d’aquarelle par un motif réalisé avec un mask (Simply Graphic), encré à la Distress puis vaporisé d’eau. Un tampon écriture est venu s’ajouter en toute discrétion. Les deux bandes de papier (Simply Graphic également) ont permis de réaliser le bloc photo. Les branchages, découpés dans un calque jouent avec la transparence et sont égayés de délicats papillons, colorisés aux Distress après avoir été finement découpés. Pour terminer la page, il a suffi ensuite de poser quelques étiquettes mots et un joli titre.

De son côté, Marie-Claire a craqué pour ces jolies fleurs de Sokaï. Elle a découpé le feuillage dans un ancien die de Sagapo Scrap pour donner du relief. Des tampons Graffiti Girl viennent compléter l’ensemble. Une étiquette de vêtement (rien ne se perd, tout se transforme) dont l’inscription lui convenait parfaitement sert ici de titre. Rusé, non ?