aquarelle, challenges, sketchs, SPONSORS & PARTENAIRES

Numéro spécial, 500 by Séverine

Séverine, pour cet avant-dernier challenge, nous offre un sketch avec deux Polaroïds situés plus ou moins au centre de la page. Un personnage ou des embellissements équilibrent la composition dans le bas à gauche de la page.

Pour illustrer ce sketch, Séverine a embossé un grand tampon personnage avec une poudre rouge foncée puis l’a colorisé. Elle a ensuite coupé des papiers en format Polaroïd (toute seule avec ses p’tites mains !) puis, une fois de légers tamponnages réalisés, elle a collé ses photos. Pour terminer, elle a ajouté des étiquettes sur le côté d’un des polas et apposé quelques gouttelettes d’encre. 

C’est suite à une balade au bord d’une rivière auvergnate, petit coin préféré de la famille de Melle Terramoka que ces photos ont été prises. Un vrai havre de paix, idéal pour se ressourcer. Elle a utilisé le kit « Forest Tales » de Designed by Soco, pour rester dans le thème de la balade en forêt. Le sketch de Séverine l’a laissé livre de faire une page C&S et avec tous éléments, la page était faite 😉

En ce qui me concerne, j’ai un peu cogité pour trouver l’inspiration. Et puis en tombant sur cette photo de Maxime qui a un jour, tout petit bout adorable et déjà très glouton… J’ai craqué dernièrement sur la collection « Natur’ailes » de Marie-LN Geffray et la couleur de mon t-shirt spécial allaitement collait parfaitement. Voici donc Maxime sur une page a dominante rose-violet ! Sinon pour le fond de page, j’ai fait de manière très classique, à savoir des taches de Distress Oxide, des tamponnages (Graffiti Girl et Marie-LN Geffray). A la place du personnage du sketch, j’ai encré et placé le prénom de ce magnifique cadeau de printemps.

Nous espérons que cette galerie vous inspirera autant qu’elle l’a fait pour nous.
Comme pour les précédents articles, on attend vos mails : just.create.scrap@gmail.com, en précisant bien de quel sketch vous vous êtes inspiré.e.s dans le titre. Vous avez jusqu’au 1er Mai minuit pour nous envoyer vos réas par mail et participer.

aquarelle, couture, inspi, patouille, photo ronde, sketchs

Que de ronds pour le #495 !

Sylvaine nous a vraiment gâtés avec ce sketch, tout en ronds, comme un nuage sur lequel est délicatement posée la photo. Notre équipe, un peu déroutée au premier abord, a été enchantée de cette composition. 

Pour cette page, elle avait envie de rondeurs, de douceur et de couleurs tendres. C’est donc tout naturellement que son choix de photo s’est portée sur une photo datant d’il y a 10 ans, avec son Loulou. Pour accentuer le côté douceur de la page, les ronds du sketch ont été disposés en croissant de lune, comme pour que le petit Loulou s’y repose. Les ronds sont tous des fonds réalisés à la Gelli Plate ou des chutes d’imprimés. D’autres ronds, tampons et couture, complètent ces papiers. Le tout est relevé avec quelques feuilles noires. Le titre est posé sur une étiquette.  

Pour Fab’, ce sketch est l’exemple type de l’intérêt de Just Create & Scrap : jamais elle n’aurait imaginé une telle mise en page, et une fois le challenge relevé, elle adore le résultat ! C’est une bouffée de soleil qui entre chez nous avec cette page : les couleurs acidulées sont combinées à des découpes blanches et jaunes. Cette ambiance est bien sûr renforcée par la photo de son Numéro 2 croquant avec plaisir dans une tranche de pastèque. Côté technique, c’est le papier de fond qui a guidé la mise en page, avec des découpes aux couleurs assorties sous la photo et dans le coin opposé. D’autres feuillages contrastés apportent du volume. Vivement la « belle » saison, avec son lot de soleil, fruits gorgés de sucre et farniente !!!

Carine a poussé le vice jusque’à utiliser une photo ronde. Le fait qu’elle ait été imprimée en noir et blanc lui a permis de choisir les couleurs dont elle avait vraiment envie. C’est ensuite un travail d’aquarelle qui a permis d’obtenir des couleurs si contrastées ! Pour que le support ne gondole pas, ce sont des papiers spéciaux aquarelle qu’elle a utilisés, combinés aux aquarelles Sennelier, réputées pour leur qualité. Une fois les découpes exécutées, elle a déposé les ronds en les superposant délicatement, à la façon d’écailles. Ensuite, elle a joué avec des tampons Lime Citron et de l’encre noire qui contraste bien. Quelques mots et étiquettes terminent la page. 

Quand j’ai vu ce sketch, fort de tous ces ronds, il a fallu que je digère, que je laisse reposer, un peu comme une pâte à pain qui a besoin de gonfler tranquillou. Et puis la nuit a porté ses fruits, le sommeil paradoxal a bien fait son job, et tilt ! Ce sera un fond de page travaillé à la Distress. Pour cela, j’ai tout d’abord coupé six ronds de diamètres différents dans une page cartonnée et je m’en suis servie de pochoir. J’ai utilisé les différents jaunes et orange que j’avais en ma possession, testant les superpositions. J’ai rajouté des effets avec d’autres pochoirs. Malgré tout, une fois terminé ce travail, je trouvais qu’il manquait de relief, d’où les traits noirs fins entourant les ronds et les découpes cercles. Quelques étiquettes pour la date et le lieu mythique, un tampon (acheté en Californie, on ne se refait pas !) et un titre plus tard, la page était terminée.

Tara aussi est sortie de sa zone de confort avec cette page, lui permettant ainsi de varier sa mise en page. Les enfants (Chloé et Albé) m’avaient envoyé cette photo de vacances, quand il randonnaient. Les ronds du sketch m’ont fait penser à la montagne, au relief escarpé et aux boules de neige. Elle a donc commencé par tracer des ronds au stylo Frixion (dont les écrits ont la fantastique capacité de s’effacer à la chaleur, au Heat Gun). Ensuite, elle les a encrés à l’aide de quatre couleurs de Distress et Adirondack. Dans chaque rond, elle a joué avec un pochoir et de la Modeling Paste et enfin tamponné aléatoirement avec un tampons et de la Stazon noire. La photo est mattée à l’aide de plusieurs papiers : deux bleus, un calque imprimé (chute) et une enveloppe cristal. Pour terminer, sont venus se rajouter le titre, le sous-titre et une découpe en forme de cible.  

aquarelle, Clean, Digiscrap, hiver, sketchs

#486, un cadre dans le cadre

Marie-Claire a choisi ici une page hivernale comme base de ce sketch, mais quelle que soit la température, nous espérons que le sketch pourra vous inspirer autant qu’il l’a fait pour l’équipe.

Quand elle a vu la collection de l’hiver dernier de « Mes p’tits Ciseaux », elle a tout de suite pensé à cette photos de ses petits-enfants dans le Montana. Après quelques mois d’oubli, voilà la page terminée. Elle a utilisé des tampons de « Graffiti Girl » sur un fond travaillé à l’encre Distress « Speckled egg », de façon à représenter un paysage hivernal. L’ours polaire et des découpes de flocons de neige accentuent cette impression de froid.

Du côté de chez Hildy, c’est une ambiance poétique qui se dégage de sa page, avec de douces couleurs d’hiver. La réalisation a été faite avec un kit de Régina Falengo  » Winterlands  » qui l’a bien inspiré. Comme elle est dans une période où elle préfère l’aquarelle, elle a opté pour une page sans photo. Tout est certes en digital, mais avec les jeux d’ombres, on s’approche de l’effet réel, ce qui est, en fait, son objectif !

Le sketch de Marie-Claire plaisait bien à Corol. Partie dans son élan, elle a complètement zappé le cadre extérieur, mais ici, on aime bien cette déviance, preuve que l’inspiration n’a pas de limites ! La photo a été prise à Collioure, à l’automne, où Corol tente de nouveaux angles de prises de vue à chaque fois qu’elle s’y rend. Elle est sortie de son pré carré en scrappant sur un papier imprimé.  Le fond a été travaillé avec des tampons et des pochoirs avec de l’encre Distress « Black Soot » dans trois zones de la page. Les tampons de fleurs de Florilèges Design ont ensuite été aquarellés dans des tons complémentaires par rapport au fond, pour apporter chaleur et lumière, le tout par trois, pour bien équilibrer la composition…

C’est une page volontairement épurée qu’a réalisée Anaïs ici, malgré le sketch qui aurait pu la guider vers un style complètement différent. C’était la première fois qu’elle scrappait ses bébés ensemble, et il fallait absolument les mettre en valeur, simplement, sans rajout. Le papier vient des « Ateliers de Karine », gardé précautionneusement depuis un moment…

Pour cette page, Carine a choisi d’utiliser une photo qui vient encore une fois de la série de photos résultant de la session avec Léna et Alba. Cette fois, elle a bien collé au sketch, avec un papier Canson pour aquarelle et un papier de fond « Un conte nordique » de HA-Pi Little Fox. Pour le travail du fond de page, ce sont des aquarelles qui ont permis d’avoir exactement la même teinte que le papier de fond. Ensuite, des tamponnages en noir et gris (Lime Citron) donnent du volume à l’ensemble. Une fois quelques feuillages détourés, il ne lui restait qu’à préparer son bloc photo. Deux dies en forme de pince (Simply Graphic) ont aussi été aquarellés pour mieux se fondre dans le paysage. Une fois quelques taches posées ici et là, il ne restait qu’à embosser le titre à chaud pour terminer la page.

Fab a ici joué sur de forts contrastes, avec un fond noir étoilé et un Bazzil blanc, pour mettre en scène une photo de ses garçons à la patinoire, installée non loin de chez eux pour les fêtes. Le fond a été travaillé à l’aide d’un pochoir (Simply Graphic) et un tampon bois (Les Ateliers de Karine). Ensuite, son choix s’est porté sur des embellissements en bois, des dies de petites maisons, des trombones et des feuillages. Le titre, lui aussi en bois, réchauffe l’amblance clairement hivernale… 

aquarelle, challenges, colorblocking, Digiscrap, hiver, patouille, sketchs, SPONSORS & PARTENAIRES

Un beau bouquet pour le #480

Quand Corol crée un sketch, pas de prise de tête. Elle place les embellissements dont elle dispose et joue avec les formes et les couleurs, tout simplement. Aujourd’hui, elle nous offre un bouquet qui, une fois placé sous une photo, donne de la profondeur à la création. Un vrai bonheur pour les six scrappeuses qui ont relevé le défi et une bonne dose de frustration pour celles qui ont manqué de temps !

Comme elle aime beaucoup les papiers à effet bois, elle en a une quantité incroyable. Ce n’est pas pour autant qu’elle les utilise, leur préférant souvent les fonds blanc, histoire de patouiller un peu ! Mais cette fois, elle s’est mise au défi d’utiliser autre chose que du blanc, et le fond bois collait parfaitement à la photo, prise sans les rues de Strasbourg. Et prise dans l’ambiance, elle a ressorti un vieux tampon Poinsettia de chez Lime Citron, combiné à quelques découpes et tampons de chez Florilèges Design. Elle est restée assez proche du sketch et espère qu’il vous plaira !

Ce sketch a tout de suite plu à Carine, tant elle l’a trouvé beau ! Elle a choisi une photo de Suzie et Simon en plein câlin, qu’elle a tirée en noir et blanc. Son choix s’est ensuite porté sur les papiers de Mes P’tits Ciseaux, de la collection « Sous bois » et des feuillages des dernières collections de Comptoir du Scrap tamponnés en Versafine noir et vintage. Sous le bloc photo, des tampons de fond « taches » de Graffiti’Girl donne de la profondeur. Les trois grosses fleurs (Graffiti Girl) sont placées sour un calque pour un effet plus doux. Des petits mots complètent le titre (Comptoir du Scrap) de cette page qu’elle aime beaucoup !

Ca y est, le mois de Décembre est arrivé, et avec lui, les prémices de l’hiver. C’est en cette période que Seve pense non seulement aux fêtes de fin d’année, mais aussi aux bonheurs partagés en famille. Alors, en fouillant dans son stocke de vieilles photos, elle est tombée sur une où ses trois zhoms se livrent une belle bataille de boules de neige. Ce thème hivernal a « imposé » l’utilisation de jolis branchages en dies et tamponnages, mais aussi d’un pochoir avec de gros flocons (le tout de chez Graffiti Girl) sur le fond de page.

Pour Marie-Claire, l’automne est certes la saison des feuilles mortes, mais aussi celle des potirons. Pour une fois, elle avait ses trois petits ensemble sur le même cliché, ça a donc été un bonheur de mettre cette photo en scène ! Côté technique, les potirons ont été colorisés à l’encre Distress et cette même encre a permis, grâce à la technique du cache, de superposer les tampons. De l’eau de Javel a permis de faire ressortir le blanc des pétales. Cette page a vraiment été une expérience amusante à vivre pour Marie-Claire !

Quand une copine de Fab’ lui demande de créer une page pour sa fille et qu’elle a un coup de coeur pour un sketch, voilà ce que ça donne ! En multipliant les feuilles et les feuillages, elle a un peu réalisé le vrai bonheur de la scrappeuse, non ? Un combo tout doux de jaune et rose, assez girly, met en valeur la jeune fille. Au lieu d’une photo, elle a pris l’option de placer quatre photos identiques, à un détail près : l’une d’elles est en noir et blanc dont seule la veste est restée en couleur.

Hildy voit la vie en rose, avec cette page, comme pour conjurer la grisaille du moment. L’appel de l’aquarelle est toujours présent, même en numérique. C’est la photo qui a dicté les couleurs de la page, d’où l’effet aquarelle dessin. Pour alléger le bouquet sur le fond de page, elle a ajouté des branchages, ce qui donne un peu de mouvement et de légèreté. Le fond rayé donne un autre axe pour le regard. Le timbre du petit oiseau rappelle ce très bel oiseau d’Australie.

Alors ? Que pensez-vous de ce bouquet ? Allez-vous relever le défi ? Sortirez-vous des sentiers battus avec un fond coloré, à effet bois ou resterez-vous avec un fond blanc qui permet toutes les fantaisies ?

Bon mois de fêtes. Nous espérons toutes que la première case de votre calendrier de l’Avent a été… chocolatée ?
Bizatou.te.s !

aquarelle, Digiscrap, galerie, moche, patouille, sketchs, thème, Uncategorized

Un bonbon ou un sort pour le #476 ?

Pour changer des papiers qu’on trouve habituellement sous forme de rectangles sous les photos, Carine a innové en imaginant des tags, une montagne de tags ! De pages toutes douces façon bonbon acidulé, à une page franchement effrayante, Halloween oblige, cette galerie nous montre une jolie palette. Bonne visite !

Pour sa page, Carine est partie d’une photo de ses petits amoureux, tout sourire… Le fond de page a été créé grâce aux encres Oxyde bleue et orange pour les taches, ce qui rappelle le sac présent sur la photo. Pour les tampons de fond, après avoir délimité la place du bloc photo (les papiers utilisés pour le bloc sont du Comptoir du Scrap), elle a utilisé un papillon de chaque coté et plusieurs autres, en noir et bleu. Bien évidemment, il fallait aussi des taches d’encre de Chine, au nombre de neuf très exactement. Une fois ajoutés les étiquettes et mots, la page était terminée.

Le jeu des étiquettes a bien amusé Hildy, pour ce sketch qu’elle a trouvé sortant des sentiers battus. Le chat est, pour elle, synonyme à la fois de liberté, de jeu et de douceur. En gros, il fait ce qu’il veut et c’est lui le chef. Ne dit-on pas qu’on vit chez son chat ? Ici, les étiquettes représentent, par leur graphisme, les traits et l’identité dudit minet (dont la couleur dominante pour rappeler ses yeux). Techniquement, c’est une page digitale qu’Hildy nous offre, dont quelques éléments ont été transformés selon le sketch de Carine.

Ce joli sketch tentait bien Christelle et ce sont les tags qui ont été l’élément déclencheur de sa créativité ! Des encres, des masks, une photo issue de Snapchat, il suffit de peu pour que la créative soit inspirée.
Elle a travaillé le fond avec de l’encre liquide, et plusieurs masks enrichissent la base. Les tags sont en partie faits maison. La belle libellule de La Petite Française est venue se poser délicatement sur l’un d’entre eux. Deux fleurs de Brode en Scrap ont été teintées pour être en accord avec les tons de la page. Un joli noeud papillon de Zibuline apporte un peu de douceur. Des petites étiquettes messages et des lettres acrylique apportent un mélange de douceur et de caractère pour terminer la page. 

Héléna est restée très près du sketch, nous offrant ainsi une jolie version.
Côté technique, c’est avec une encre Izink et une pochette transparente qu’elle a créé le fond de page. Elle a ensuite tamponné quelques motifs en ton sur ton et d’autres en noir pour qu’ils ressortent mieux. Des étiquettes déjà faites et d’autres découpées avec des dies donnent de la profondeur à la page. Le journaling est simplement imprimé sur du papier un peu épais puis découpé en bandelettes. La photo de sa famille permet ainsi de mieux se souvenir, malgré le temps qui passe si vite !

Cortaline est partie d’une page imprimée et a collé, sur la largeur, un autre papier imprimé (la partie haute du papier n’est en effet pas collée, pour pouvoir glisser la seconde photo : on peut la voir en tirant les étiquettes collées sous celle-ci). Le travail de fond est alors réalisé avec des tampons textes et motifs. Des découpes de fleurs rappelant le thème de la photo sont disposées de part et d’autre. Un titre en lettres de bois est placé sous la photo, ajoutant ainsi de la matière à la page et un élément naturel. Des taches sont réalisées avec un pinceau mouillé, frictionné sur un  Néocolor II framboise, comme la couleur des pivoines. Côté format, elle a utilisé un format de page pour un petit classeur Project Life, comme quoi les sketchs s’adaptent à tous les types de projet !

Puisque Sylvaine a scrappé le week-end dernier et qu’elle était à fond dans l’ambiance d’Halloween (sa maison était toute décorée de toiles d’araignées !), il lui a semblé tout naturel de proposer une page effrayante pour laquelle ses deux monstres se sont prêtés au jeu. Le fond de page a éé réalisé grâce à une Gelli Plate. La première étape a consisté en l’utilisation du pochoir chauve-souris de Lime Citron. Le reste de peinture est allée directement sur le fond de page via la Gelli Plate. Des tampons toiles d’araignées et de magnifiques arachnides complètent l’ambiance coooooomplètement terrifiante !

Au fait, vous connaissez « la technique de la pochette » qu’a utilisée Héléna sur sa page ? On vous la livre ici. Il suffit de déposer d’abord un peu d’encre aquarellable sur une pochette, puis de vaporiser un peu d’eau (que ce soit d’un vaporisateur ou d’un brumisateur, les goutelettes seront de grosseur différentes selon ce que vous utiliserez). Quand la pochette est retournée et posée sur la page, vous obtiendrez une/des taches(s) colorées. Un avantage indéniable de cette technique est qu’il y a moyen pour garder des doigts propres, si si !

Autre astuce : pour garder des ronds vierges de tampons, elle a collé des ronds de papiers de différentes tailles aux endroits souhaités. Attention, utilisez par exemple du masking tape, histoire de pouvoir décoller ensuite sans arracher le papier de dessous ! Vous pouvez aussi utiliser des Post It, pour les mêmes raisons. Une fois ces ronds de brouillon positionnés, vous pouvez vous lâcher sur les tamponnages. Enlevez-les et découvrez la magie apparaitre ! Pour les faire ressortir, Héléna est a entourés de deux traits de feutre fin réalisés à main levée. 

Alors, ce sketch vous tente-t-il ? En sortirat-il une page douce ou noire ? Et au fait, un bonbon ou un sort ?