inspi, multi-photos, patouille, sketchs

Avis de BD pour le #487

C’est un sketch hyper dynamique que nous offre aujourd’hui Séverine, une véritable oeuvre d’art pop ! Avec ses quatre photos qu’elle nous propose de mettre en scène, Il casse la tendance du moment, et ce n’en est que meilleur !

Pour sa page, elle a tout d’abord commencé par réaliser une bande violette avec un applicateur mousse, puis utilisé un pochoir à petits ronds avec du Gesso. Pour l’étape tamponnage, 100% artistique, elle a placé ses photos et une grande découpe (Mes p’tits Ciseaux). Un tampon de Marie LN Geffray fait office de titre. En guise d’embellissements, on retrouve des exclamations elles aussi tamponnées (Graffiti Girl) puis découpées, des flèches et des étiquettes. Au final, c’est une page très dynamique qu’elle nous offre !

qrf

Cette mise en page très originale m’a fait penser à une BD, donc je suis partie de quatre photos retraçant une histoire. Ce sera donc l’histoire du BSR de mon cadet et de son envol avec son tout nouvel engin à deux roues. Côté mise en page, j’ai choisi deux papiers assortis mais aux couleurs très contrastées pour que les photos s’appuient dessus. Sur le côté droit de ces photo, j’ai multiplié les tamponnages avec de l’encre grise pour qu’ils se fondent discrètement dans le décor. Ainsi, ce que je veux voir ressortir est simplement tamponné en noir. Des étiquettes dans le thème « envole-toi » terminent la page. 

C’est une envie de couleurs et de lumière qui a poussé Gervaise à réaliser cette page. Ce sont donc naturellement des photos de cet été qui ont été utilisées. Elle a délimité une bande verticale sur le fond de page, sur laquelle elle a posé un pochoir puis saupoudré de Brushos, avant de brumiser les pigments. Elle a alors tamponné des feuilles de nénuphars, qui ont été par la suite colorisées. Le titre, coupé en bandes, est un début de chanson. Il a été cerné de noir et collé à droite de la photo. A gauche, de petites étiquettes montées sur mousse 3D renseignent sur les lieux des photos. Pour terminer, c’est une grosse fleur qui s’est installée, colorisée à l’aquarelle. 

Cortaline est partie d’un papier imprimé, sur lequel elle a tracé une ligne verticale au crayon. Ainsi, le tampon texte a pu être appliqué de façon bien alignée, ainsi que différents motifs et mots. Côté photo, elle a poussé l’inventivité jusqu’à découper un grand cliché en quatre, les couleurs assez monochromes et la profondeur s’y prêtaient parfaitement. Sous les photos, elle a superposé des cartes et des embellissements. C’est un ensemble de tampons textes qui lui sert de titre. En guise de finition, ce sont des doodlings qui parsèment la page. 

Alors ? Cette mise en page vous inspire-t-elle ? Nous attendons bien sûr vos réas, c’est toujours un plaisir de les voir.
Et sinon, mon petit doigt me dit qu’il se trame quelque chose dans les coulisses… Un Hors Série, peut-être ? Hummm…

aquarelle, Clean, Digiscrap, hiver, sketchs

#486, un cadre dans le cadre

Marie-Claire a choisi ici une page hivernale comme base de ce sketch, mais quelle que soit la température, nous espérons que le sketch pourra vous inspirer autant qu’il l’a fait pour l’équipe.

Quand elle a vu la collection de l’hiver dernier de « Mes p’tits Ciseaux », elle a tout de suite pensé à cette photos de ses petits-enfants dans le Montana. Après quelques mois d’oubli, voilà la page terminée. Elle a utilisé des tampons de « Graffiti Girl » sur un fond travaillé à l’encre Distress « Speckled egg », de façon à représenter un paysage hivernal. L’ours polaire et des découpes de flocons de neige accentuent cette impression de froid.

Du côté de chez Hildy, c’est une ambiance poétique qui se dégage de sa page, avec de douces couleurs d’hiver. La réalisation a été faite avec un kit de Régina Falengo  » Winterlands  » qui l’a bien inspiré. Comme elle est dans une période où elle préfère l’aquarelle, elle a opté pour une page sans photo. Tout est certes en digital, mais avec les jeux d’ombres, on s’approche de l’effet réel, ce qui est, en fait, son objectif !

Le sketch de Marie-Claire plaisait bien à Corol. Partie dans son élan, elle a complètement zappé le cadre extérieur, mais ici, on aime bien cette déviance, preuve que l’inspiration n’a pas de limites ! La photo a été prise à Collioure, à l’automne, où Corol tente de nouveaux angles de prises de vue à chaque fois qu’elle s’y rend. Elle est sortie de son pré carré en scrappant sur un papier imprimé.  Le fond a été travaillé avec des tampons et des pochoirs avec de l’encre Distress « Black Soot » dans trois zones de la page. Les tampons de fleurs de Florilèges Design ont ensuite été aquarellés dans des tons complémentaires par rapport au fond, pour apporter chaleur et lumière, le tout par trois, pour bien équilibrer la composition…

C’est une page volontairement épurée qu’a réalisée Anaïs ici, malgré le sketch qui aurait pu la guider vers un style complètement différent. C’était la première fois qu’elle scrappait ses bébés ensemble, et il fallait absolument les mettre en valeur, simplement, sans rajout. Le papier vient des « Ateliers de Karine », gardé précautionneusement depuis un moment…

Pour cette page, Carine a choisi d’utiliser une photo qui vient encore une fois de la série de photos résultant de la session avec Léna et Alba. Cette fois, elle a bien collé au sketch, avec un papier Canson pour aquarelle et un papier de fond « Un conte nordique » de HA-Pi Little Fox. Pour le travail du fond de page, ce sont des aquarelles qui ont permis d’avoir exactement la même teinte que le papier de fond. Ensuite, des tamponnages en noir et gris (Lime Citron) donnent du volume à l’ensemble. Une fois quelques feuillages détourés, il ne lui restait qu’à préparer son bloc photo. Deux dies en forme de pince (Simply Graphic) ont aussi été aquarellés pour mieux se fondre dans le paysage. Une fois quelques taches posées ici et là, il ne restait qu’à embosser le titre à chaud pour terminer la page.

Fab a ici joué sur de forts contrastes, avec un fond noir étoilé et un Bazzil blanc, pour mettre en scène une photo de ses garçons à la patinoire, installée non loin de chez eux pour les fêtes. Le fond a été travaillé à l’aide d’un pochoir (Simply Graphic) et un tampon bois (Les Ateliers de Karine). Ensuite, son choix s’est porté sur des embellissements en bois, des dies de petites maisons, des trombones et des feuillages. Le titre, lui aussi en bois, réchauffe l’amblance clairement hivernale… 

Uncategorized

Un petit clustering pour la nouvelle année, avec le #485

Ce joli sketch apparemment tout simple est signé Melle Terramoka. Pour ce faire, elle a tout d’abord créé sa page, pour après la traduire en sketch. La superposition de papiers et le clustering donnent une impression d’intimité, de proximité fantastique.

Pour la page, elle a utilisé les kits de Sabrina Beautiful Life et Fika, avec lesquels elle a mis en avant l’un des symboles de l’automne, sa saison préférée. Vous devinez ? Eh oui, la rentrée des classes concordant avec l’arrivée des marrons sur le chemin de l’école, c’est un peu un rituel pour les enfants de ramasser des marrons. Quel parent n’a pas eu des marrons plein les poches ? Elle est restée dans des couleurs typiques de la saison, mêlant l’ocre, le jaune et des bruns, pour bien ancrer le thème. Pour malgré tout casser le combo, elle a allégé l’ensemble avec quelques touches de blanc, évitant ainsi l’éventuel sentiment de surcharge qu’aurait amené une multitude de couleurs.

C’est une page hivernale que Nessa a ici réalisée. Son sapin ayant été cette année vêtu de noir, blanc et doré, le combo était tout trouvé pour la page. Les masking tapes y ont la part belle, la preuve en est, puisque les tags sont habillés de ces rubans adhésifs. Des étiquettes de mots, deux tampons dans le thème complètent la page. A la fin, quelques gouttes de Nuvo doré donne un autre touche festive.

Chez Carine, le choix s’est porté sur une photo de Léna et Alba, dans des tons tout doux mêlant le rose et le doré. Le fond suit ce combo, grâce aux encres aquarelles Ecoline, en rose et beige et est habillé de tampons textes noirs. Ce sont des chutes de papiers Mes p’tits Ciseaux, un tag et un peu de calque pour la légèreté qui l’ont aidée à construire le bloc photo. Ensuite, elle a lancé l’opération détourage avec plusieurs tamponnages, dont le titre. Pour la note de fin, quelques touches de feuilles d’or apportent un côté précieux, rappelant parfaitement les deux princesses !

Cortaline, de son côté, est partie d’un papier imprimé, qu’elle a travaillé avec des tampons de fond, des tampons mots et des tampons à motifs. La Sizzix a ensuite travaillé pour lui permettre découper des tags de différentes tailles et les superposer sous la photo. Pour créer le titre de la page, tout est parti d’un tampon phrase de Hampton Art, qu’elle a encré sur un papier épais puis détouré. Un petit arc-en-ciel est des coeurs complètement parfaitement le ton doux de la page. Des doodlings viennent enfin encadrer le tout, créant comme une bulle protectrice autour des protagonistes.

Pour ce sketch, Mam avait une contrainte, à savoir utiliser une photo 10×15 cm sur un support 20×20. Le clustering qui lui avait tant plu au départ a donc dû être agrandi. Côté technique, elle a patouillé le fond de page pour représenter les deux ronds du sketch. Ensuite, elle a placé le tag et des étiquettes. Motivée par un de ses fils qui lui disait « Encore maman, encore ! », elle s’est lâchée sur la quantité d’étiquettes. Malgré la contrainte de taille qui l’a au départ perturbée, elle a réussi le challenge de créer une page équilibrée, qui, cerise sur le gâteau, a plu à son destinataire, ce qui est quand même le plus important !

Pour terminer cet article, l’équipe se joint à moi pour vous souhaiter une aussi bonne année que possible, agrémentée de fêtes pour gonfler votre stock de photos, de pauses au calme pour pouvoir scrapper, de vagabondages d’esprit pour que vous puissiez être aussi créatif.ve.s que possible, une santé d’enfer pour pouvoir vous adonner librement à votre (vos ?) passion(s), des moments de libres pour pouvoir relever les défis de nos sketches et quelques instants pour nous les montrer. Bonne année 2022 !

Uncategorized

Une guirlande pour le #484

Bonsoir à tous ! Voici le dernier sketch de l’année et pour qu’il soit à l’effigie de l’ambiance festive que nous essayons d’insuffler dans nos vies, c’est une guirlande qui est à l’honneur. Merci Héléna pour ce sketch qui sort des sentiers battus et qui a engendré de magnifiques pages !

Pour cette publication à cheval entre les fêtes de fin d’année, Héléna a choisi de réaliser une page avec des souvenirs de cette période festive. La guirlande en est un des symboles forts et pour la magnifier, elle a utilisé des tampons de tailles différentes, mais tous de petite taille pour donner un aspect délicat à l’ensemble. Le titre est écrit à la main, puisqu’elle n’avait pas de tampons de cette taille ! Les trois « cadeaux » qui sont suspendus à cette guirlande sont en fait des petites pochettes. Il suffit de dénouer le fil qui est entouré autour de l’attache parisienne argentée pour que la pochette s’ouvre et nous permette de découvrir deux petites photos, illustrant chacun des thèmes suivants : décoration du sapin, moments cocooning et cadeaux. Les six photos sont ainsi présentes tout en étant cachées sous les décors !

Parmi les photos de cet été, Mam disposait d’un montage que son chéri avait réalisé, avec ces trois photos familiales, en faisant ainsi une base idéale pour le sketch d’Héléna. Le format des photos lui a imposé de tourner la composition d’un quart de tour. Elle a utilisé trois tags sur lesquels elle a patouillé et trois étiquettes pour rappeler les trois cadres du sketch. Pour les « dégoulinures » de patouille, elle a utilisé du masking tape. Enfin, elle s’est laissée aller avec tes tampons mots pour ce titre très très long !

Les deux petites filles de Carine ont été les modèles privilégiées de la session photo de Noël. Après avoir sélectionné trois photos, elle a créé trois blocs avec les papiers de la collection « Pôle Nord » de Mes p’tits Ciseaux qu’elle a positionnés sur des tamponnages de Lime Citron. C’est un magnifique die des Ateliers de Karine qui relie ces ensembles. Chaque bloc photo est attaché à l’aide d’une ficelle argentée. Le titre est composé de deux découpes qui ont été embossées à chaud, pour leur donner plus de présence. Des étoiles donnent la touche finale pour une page toute en délicatesse.

Pour appréhender ce sketch qui n’est pas si facile à première vue, Séverine est partie d’un papier de couleur kraft clair qui fait parfaitement ressortir le combo festif de la page : noir, blanc et doré. Elle a d’abord tamponné le titre et la frise, puis les cadres et le personnage. Elle a alors utilisé un pochoir et du Gesso de façon à ajouter une petite touche de blanc, puis un peu de doré ici et là. Pour terminer, ce sont les découpes qui donnent le ton (DIY et Cie), embellies de petites gouttelettes dorées.

Le fils de Marie-Claire et sa petite famille habitent en Californie. Depuis deux ans, elle ne les avais plus vus que via internet. Cette année, leur présence, pour 10 jours, a été le plus beau des cadeaux de Noël jamais reçus. A cette occasion, elle a revu Eliott, devenu adolescent, Cyril, toujours ce petit garçon adorable et facétieux et Arthur, qui était bébé la dernière fois qu’elle l’avait tenu dans ses bras ! Pour matérialiser le bonheur que ça a été de les retrouver, elle voulait une page légère et festive, et a opté pour une seule photo, prenant une place importante.  Elle a fait sortir les pingouins des autres cadres pour accentuer la dynamique et ajouté des étoiles rouges, signe de joie. Avec cette page, elle se crée un magnifique souvenir !

Pourquoi ne pas profiter de ce sketch, le dernier de l’année 2021, pour en faire une sorte de « page de vœux » ? C’est le défi que s’est lancée Gervaise ! Les trois cadres lui ont tout de suite fait penser à ses trois enfants. La coutume de s’embrasser sous le gui lui a soufflé le titre, gui d’ailleurs présent sur la page. Les attaches des cadres lui ont inspiré une fusion des couleurs à l’aquarelle, idéale pour terminer l’année sur une note gaie. Elle l’a ensuite agrémentée de petits dessins en noir et blanc. Les cadres colorés sont suspendus avec de la ficelle et une petite attache.

C’est sur cette touche colorée et festive que nous vous quittons. Nous espérons que vous passerez une belle fin d’année, malgré tout ce qui se passe autour de nous, que vous serez entourés d’êtres chers, en attendant de se retrouver pour une nouvelle année créative !