challenges, Clean, inspi, patouille, sketchs

1, 2, 3, tressez avec le #473 !

Tresser sur une page de scrap ? Quelle drôle d’idée ! Sortir de notre zone de confort n’est souvent pas sans mal, mais il peut en ressortir des oeuvres, preuve cette galerie haute en couleur et en inventivité qu’a initiée Christelle.

 C’est une page masculine qu’elle a créée pour illustrer ce sketch, pour une oeuvre d’art qu’elle trouve magnifique, la sculpture « Benoit » de Bruno Catalano, de la série « les voyageurs » exposée à Arcachon. Pour donner cette atmosphère, elle a utilisé des tampons entre autres de Graffiti’Girl et de la Scraposphère. Elle a trouvé un texte sur le net qui donne une interprétation du thème de l’auteur : « Le voyageur est dans l’entre-deux, il est celui qui est parti mais n’est pas encore arrivé. Celui qui laisse une partie de lui-même pour trouver autre chose, dont il ignore encore la nature. Incomplet, il laisse derrière ce qu’il ne peut emporter, pour marcher vers l’espoir d’un meilleur avenir ». Les statues, comme le cadre de l’exposition, incitent à rêver à un ailleurs aventureux !

 Quand elle a vu le sketch, Gervaise a tout de suite pensé à réaliser une pochette « coeur tissé », comme celles qu’elle faisait pour son sapin de Noël. Une fois la photo avec sa petite nièce et son chat enfin imprimée, elle l’a montée façon pola. Enfin, elle s’est amusée à parsemer le fond de petits cercles, comme suggérés sur le sketch, dans une diagonale gaie et colorée. Pour concentrer le regard, la page est cernée d’une fine ligne orange réalisée à la règle.

Le tissage s’est transformé en quadrillage chez Melle Terramoka, et c’est ça aussi la magie des sketches, que  de partir sur tout autre chose que ce qui est initialement suggéré !
Au final, elle aime le résultat, car il reste dans l’esprit Clean & Simple qu’elle affectionne tant. Si certains angoissent à l’idée de laisser des espaces vides, c’est l’inverse qui se produit chez elle : c’est quand la page se remplit qu’elle étouffe 😉
Le fond de page foncé, de Pink Reptile Designs, fait ressortir les couleurs pastel des éléments (issus des kits collaboratifs Breathe et Cultivate, de la collection Monthly Memory Pocket, chez The LilyPad). Les cactus, provenant d’un kit de Dawn Inskip, donnent une ambiance douce de printemps-été, renforcée par les couleurs pastel. 
Une fois le quadrillage en place, il lui a suffi d’ajouter des fleurs, renforçant ainsi l’ambiance florale et pourquoi pas aussi, suggérant que les fleurs ont poussé sur le treillis !

 Du côté de Carine, ce sketch lui a donné « du fil à retordre » ! Elle avait d’abord décidé de se lancer dans le tissage sur le fond de page, mais après plusieurs tentatives avec des ficelles et des bandes de papiers larges, c’est la version avec des bandes de papier fines qui a remporté son adhésion. 
Avec seulement deux couleurs pour la composition, rose et noir, la fond de page est encré en Versafine noire à l’aide de tampons de LimeCitron.
Ensuite, il a suffi de quelques étiquettes, du fil et de quelques petites fleurs pour terminer la page.

 Ce tissage a interpelé Marie-Claire. Comme elle aime que le thème de la page soit en adéquation avec la photo, elle a pensé suggérer un jeu d’échecs. Eliott lui ayant demandé un ensemble de jeu pour son anniversaire, elle avait immortalisé leur première partie ensemble.
Côté technique, elle a travaillé le fond avec de l’encre Distress gris pâle et avec quelques tamponnages noirs de pièces d’un jeu d’échecs.
Elle a ensuite collé le tressage à damiers et prolongé les lignes au feutre noir. Pour accentuer le relief, elle a utilisé un peu de masking tape, de mesh noir et des boutons pour symboliser les pions. 
Une touche de couleur est apportée avec du doré dans les coloriages et avec les couleurs du papier de mattage, oscillant entre le gris et le doré. Le titre est réalisé avec un alphabet de Graffiti’Girl dont la typographie s’accordait bien avec le style de la page.
Et au final, devinez qui a gagné ?

Alors ? Allez-vous tresser ? Si cette galerie vous a inspiré, nous attendons avec impatience vos réalisations, c’est toujours un plaisir de voir que la créativité se répandre !
Bonne soirée à tou.te.s

Uncategorized

Bingo !

Bonjour à tou.te.s !
Eh ben ? Qu’est ce que c’est que cette publication ? On n’est pas credi, on est samedi, non ? Vous avez raison, et aujourd’hui est un jour spécial, on vous fait un joli cadeau : un galerie qui sort de l’ordinaire, avec comme point de départ un bingo.
Vous connaissez le bingo, n’est ce pas ? C’est le jeu où il faut placer des jetons sur des cases, et les gains vont au premier qui a rempli une ligne, une colonne, une diagonale et le gros lot (le gros lot n’est pourtant pas dans la case -référence de vieux, j’assume !) est réservé à celui qui réussit à remplir toute la carte.
Ici, point de lot à gagner, juste une satisfaction de jouer et de créer. Nous avons donc scrappé en suivant les consignes de Hildy (sans pour autant qu’elles soient restreignantes, il faut un minimum de créativité, que diable !). Bref, un régal !

L’automne point le bout de son nez, alors que l’été est encore présent. C’est pourquoi sur cette page, elle a allié une pointe d’orange avec du vert, couleur encore bien présente dans la nature.
Cette page digitale est facilement adaptable sur papier. Son choix s’est porté sur la verticale du milieu.

Christelle a utilisé les consignes de la ligne centrale : bois, couture (regardez au niveau du sol, sous le petit écureuil) et photo d’enfant.
A propos de la photo, elle est issue d’un shooting de photographe, et on y lit très bien la complicité qui unit la mère et la fille.
Pour renforcer l’impression de cocon douillet, elle a utilisé une découpe en bois (SagapoScrap), un champignon (Studio Light), une découpe mot (Mes P’tits Ciseaux), des feuilles (Comptoir du Scrap), le tout sur un fond de page rappelant l’automne.

Corol a aussi craqué pour ce bingo, ce qui lui a permis de scrapper une des photos de ses vacances d’été. Comme elle vient de terminer son Project Life estival (et ce n’était pas une mince affaire !), elle a choisi une grande photo, marquant ainsi la fin d’une période et mettant en avant le lieu super sympa de la côte catalane.
Pour une fois, elle n’a pas trop patouillé sur la page, car la grille du bingo l’a bien guidée. Elle avoue même adorer les pages à consignes et aurait bien relevé elle aussi le challenge de cocher toutes les grilles du bingo. L’absence de photo d’enfant (même si l’homme reste un enfant bien souvent ! Pas taper ! C’est juste une idée reçue, hein ?) l’a guidée à ne garder qu’une ligne. C’est le PL’box des Kits de Kali qui lui a permis d’harmoniser son PL au fil de l’été.

Carine a, de son côté, choisi la colonne de droite : Gesso, photo d’enfant et papier déchiré.
Elle a commencé sa page en travaillant le fond avec de l’encre Ecoline vert pâle, sur laquelle elle a tamponné différents tampons en gris et noir. Le bloc photo est réalisé avec deux papiers, dont un est déchiré et un claque, apportant de la légèreté. Le Gesso est appliqué à travers un pochoir à petits ronds, à gauche et à droite du bloc photo.
Toutes les étiquettes, décorations, feuillages et tampons de fond viennent de LimeCitron. Une fois quelques taches d’encre de Chine parsemées, la page était terminée.

Voici maintenant une page digi réalisée par Gervaise qui a suivi la verticale centrale (vert, couture, agrafe), mettant en scène son petit-fils un peu caché et elle en pleine cueillette de framboises chez les parents de l’enfant. chose assez rare pour être remarquée car Gervaise est souvent derrière l’objectif, ils sont tous les deux sur la photo !

Et puis comme le jeu lui avait bien plu, elle a poussé le vice jusqu’à en réaliser une seconde. Cette fois-ci, c’est la ligne centrale qu’elle a suivi (bois, couture, photo d’enfant). Pour réaliser cette page papier, elle a d’abord collé des bandes de papiers déchirés dont les couleurs étaient assorties à la photo. Elle a ajouté un peu de masking tape et recouvert le tout d’une fine couche de Gesso, pour unifier. Avec d’autres papiers aux couleurs adéquat, elle a composé un layering sour la photo pour au final réaliser une page toute simple.

En ce qui me concerne, j’ai essayé et réussi à relever le challenge de remplir complètement la carte de bingo. Alors oui, tout est parti d’une photo de paysage où un enfant se trouve. Regardez bien au milieu, sur le gros tas de sable qu’est la dune du Pilat, se trouve une forme blanche (ma pomme) qui a un Loulou sur ses épaules. Et oui, la descente jusqu’à l’océan se fait en courant, sur les fesses ou en roulé-boulé, mais la remontée est une autre paire de manches. Vu le format de la photo, il ne fallait pas que la mise en page soit trop lourde, alors chaque consigne est présente, mais en élément léger. Deux papiers (Mes P’tits Ciseaux) dont un déchiré, du bois pour le titre, du Gesso, du vert dans un coin avec deux agrafes dessus, facile, quoi !!

La dernière page de la galerie est une ode à la douceur, avec la diagonale « deux papiers, points de couture, papier déchiré ».
Pour ce faire, Séverine a d’abord collé la photo puis découpé des fleurs dans des papiers différents mais coordonnés (Comptoir du Scrap, Sokaï, Folrilèges Design, 100% Artistique). Des tampons textes (Sokaï et Comptoir du Scrap) et des gouttes de Nuvo Drops terminent la composition.

Alors ? Est-ce que l’exercice vous tente ? Prendrez-vous autant de plaisir à jouer à ce Bingo que nous ? C’est tout ce que nous vous souhaitons, franchement. Bizzzzz et bon week-end !

aquarelle, patouille

Sous les nuages du sketch 472

C’est Sylvaine qui est aux commandes de ce sketch n°472, avec des petits nuages, et une disposition originale qui en a perturbé plus d’une, dans l’équipe… pour mieux sortir de sa zone de confort et s’en retrouver enchantée ;-).
Étant donné que nos photos de vacances risquent fort de manquer de soleil, elle a décidé de pousser le bouchon en proposant de scrapper des nuages ! A propos de bouchon, elle a ressorti une technique du fin fond de ses placards : le tamponnage de bouchons. Elle aime bien ces ronds bien réguliers, proche de la perfectidude qu’elle apprécie tant 😄 ! Une bande verticale soutient la photo à droite, qui peut être créée en tamponnage, masking tape, ou tout autre élément rectiligne, et est rappelée bas.

Pour sa page, les nuages du sketch initial se sont transformés en mer, pour y faire évoluer la baleine et la tortue de la collection « Sous l’Océan » des Ateliers de Karine. Pour le reste, elle est restée fidèle au sketch. Les cercles sont travaillés avec de la cordelette et le papier de fond et les textes sont signés Florilèges Design. 

Cortaline de son côté est partie d’un fond de page imprimé, sur lequel elle a travaillé un motif flèche à l’aide d’un pochoir graphique, d’une encre brune et d’un Cut’N’Dry. Ensuite, avec de l’encre noire, elle a habillé cette flèche avec un tampon texte et un tampon rond de couture.
Pour suivre le motif nuage du sketch, ce sont des cartes de PL (Project Life) qu’elle a découpés pour n’en garder que les nuages. D’ailleurs l’une d’elle sert de titre, « La Vie est belle ». Les touches de couleurs ont été apportées grâce à des étiquettes et du masking tape.

Cet exercice a été assez compliqué pour Anaïs, car dès que la page est un tant soit peu chargée, son petit cerveau se bloque. Néanmoins, elle a trouvé assez plaisant de devoir à nouveau sortir de sa zone de confort.
Son arme secrète, pour sortir de cette impasse est le Gesso, qu’elle a étalé ici et là, conformément au sketch. Au final, une page réussie pour mettre son petit prince à l’honneur, lui qui gardera sa couronne toute l’année !

Carine a choisi une photo de Manon qu’elle affectionne particulièrement, car elle y ressemble à une très belle Hippie. Le choix des couleurs en a découlé naturellement : un orange lumineux pour le côté psychédélique !
Elle n’a pas utilisé de papiers (à part celui de fond, bien sûr) pour cette page, puisque ce sont les tampons (Lime Citron) qui les remplacent. Les ronds sont réalisés à l’aquarelle. Pour terminer, trois petits feuillages, des flèches, ici et là des taches et voici une page qui nous plait énormément !

Tara a opté pour du bleu effet aquarelle et pour coller au sketch elle a tamponné à droite et en bas de la page. Du papier de livre a été déchiré puis placé à côté d’une bande de masking tape pour compléter les tamponnages, le tout relié avec d’autres tampons.
La photo est mattée à l’aide de deux papier et une enveloppe cristal. Des découpes l’embellissent à droite.
Pour le ciel, d’autres pages de papier de livre ont été utilisées, par-dessus lesquelles elle a tamponné des rond et des oiseaux, ce qui collait très bien avec le thème de la photo. Eu final, elle a adoré sortir de sa zone de confort pour créer cette page !

Corol nous fait revivre des moments ensoleillés avec sa page, ce qui nous fait un bien fou, avec toute la grisaille actuelle et le déluge dans certaines régions. La page met à l’honneur la collection « J’irai voir la mer » de Béatrice Garni (provenant de la boutique « Les Kits de Kali« ), une collection aux tons tout doux comme elle les aime.
Pour le fond de page, des taches d’aquarelle ont d’abord été posées avec l’encre Distress Weathered Wood, puis des tampons de fond ont été appliqués avec la même encre que précédemment, car elle se marie parfaitement au combo de la collection.
Les motifs ont été détourés dans les papiers de la collection et ils viennent ici servir d’embellissements.

On reste dans le thème marin et estival avec Gervaise, qui a remplacé les nuages par des poissons. Elle les a d’abord dessinés sur le fond de page, puis les a décorés avec une plume et de la gomme de masquage. Le fond est passé à l’aquarelle pour un effet doux, tout comme les poissons. Pendant que l’ensemble séchait, elle a imprimé quelques coquillages, eux aussi aquarellés et découpés, ainsi que les trois poissons supplémentaires. Quelques étiquettes viennent terminer la page pour suivre (plus ou moins) le sketch.

Merci à tou.te.s de nous avoir lu jusqu’ici. Nous espérons vous avoir apporté un petit rayon de soleil avec ces pages colorées et aux ton estivaux. Bon mercredi, et à tout bientôt avec vos réas si vous sautez le pas !
Bizatous

aquarelle, Clean & Simple, Clustering, inspi, multi-photos, patouille, sketchs, SPONSORS & PARTENAIRES, Uncategorized

Quoiiiii ? Le sketch #471 est déjà là ?

Ah ben oui, c’est comme l’automne, je ne l’ai pas vu arriver. Après l’été mitigé qu’on a eu, je ne sais pas pour vous, mais je n’ai pas vu le temps passer.
Alors, pour nous remonter le moral, on vous offre des papillons. Et devinez qui se cache derrière un sketch à parpaillons ? Eh oui, c’est Nessa ! Ce sketch à placement central a donné naissance à une galerie colorée et émotionnellement chargée. Suivez le guide.

Ce sketch a donc été dessiné à la base pour plusieurs photos, dont deux en format Polaroïd, comme le petit tas de photos qu’on peut avoir sur notre bureau de scrap : vous savez, ceux qui attendent patiemment des moments libres, ces moments bénis des dieux hors de la course quotidienne pour pouvoir nous attabler !

Pour réaliser sa page, elle a gardé l’idée de départ de « foutoir ». Le fond de page a été travaillé à l’encre Distress Oxide très humide, puis à l’aide d’un pochoir, d’un tampon en ton sur ton et enfin d’un autre tampon texte à l’encre encre noire.
Les papillons sont colorisés avec les mêmes couleurs de Distress Oxide. Quant aux taches d’encre grise, elles rappellent son tatouage.
Côté embellissements pour terminer la page, sont venus s’ajouter des découpes étoiles, un titre tamponné, des petits tampons mots et le trait de crayon qui entoure très finement la page, imitant un rythme cardiaque.
L’idée générale de la page, c’est que le bonheur nait de l’amour et de l’estime de soi. Mais qu’est le scrap sinon justement une belle histoire de coeur, de couleurs et de passion ?

Christelle a, de son côté, utilisé une jolie photo que Céline, la maman de la petite fille photographiée ici, lui a confié. Le sketch champêtre proposé par Nessa collait parfaitement à cette jolie fillette. Christelle a joué avec les petits cadres Polaroïd (l’Encre et l’Image) suggérés par le sketch pour créer une page qui sent bon les vacances !
Côté matériel, vous pouvez retrouver entre autres les marques Graffiti Girl, Comptoir du Scrap, La Petite Française et Mes P’tits Ciseaux.

De mon côté, la douceur du sketch m’a inspiré une page sur ma maman. La couture n’étant pas mon fort, c’est elle qui avait apposé les finitions sur la banderole de canevas que j’avais créée pour mon Loulou2, avec quelques « Monsieur Madame ». C’est donc tout naturellement que je suis restée en style très clean, très romantique et fleuri, pour lui rentre un hommage posthume.
Côté embellissements, j’ai utilisé les mêmes papiers que les papiers superposés sur le fond de page pour en faire des découpes. Un die « filet de pêche » simule le tissu sur lequel ma maman travaille.

Pour Tara, tout est parti de la photo de François et de sa cousine Agnès prise pendant les vacances, tant les tons étaient jolis et inspirants. Le fond de page a été travaillé à l’encre Distress (couleur Faded Jeans) puis à l’aide d’un pochoir et de Modeling Paste. Une fois un grand tampon apposé par-dessus, elle a ajouté des découpes : la roue de Marie LN Geffray, les marinières et le mot « Hapiness » de Mes P’tits Ciseaux, et la cabane de plage des Ateliers de Karine.
Sous la photo, ont trouvé leur place deux papiers dans les tons de la page, une feuille de livre et une enveloppe cristal, donnant encore plus de volume et de légèreté à l’ensemble.

Séverine a joué à fond le côté nature du sketch en optant pour un dégradé de verts. Une fois le fond encré, elle a utilisé une pochoir (la grande feuille) puis a embossé un texte en mélangeant des poudres vert clair et vert foncé. Une fois posés des découpes sous la photo et un petit oiseau, le tour était joué !

qrf

Carine n’a utilisé sur sa page que des produits issus de la marque Graffiti’Girl. Les feutres Ecoline -vert et bleu en haut, café en bas- lui ont permis de réaliser un fond de page léger. Plusieurs tampons de fond ont été placés par-dessus avec de l’encre Versafine noire. Quelques gouttes d’encre de Chine semblent poursuivre ces écritures. De la Modeling Paste blanche lui a permis de mettre en valeur le pochoir « Chevrons ». Pour terminer, quelques étiquettes ont été placées sous le bloc photo, ainsi que des petites libellules très fines et le titre.

La dernière page de cette galerie, nous la devons à Cortaline, avec à nouveau de fortes émotions.
Mais d’abord, parlons de la technique : un mask rond posé au centre de la page lui a permis de tamponner un texte à l’intérieur sans déborder. Les trois petites photos en format Polaroïd, selon le sketch, sont glissées les unes sous les autres. Le titres est écrit à la main puis détouré pour mieux se détacher du fond, de même que le scooter anniversaire. Les tampons mots sont placés en guise de journaling. Des petites étoiles en bois terminent la décoration.
Et à propos du chiffre 5, signifie-t-il quelque chose ? Eh oui, vous l’avez deviné, ce chiffre symbolise les années passées aux côtés de Val, la coach DT, qui lui a accordé sa confiance il y a cinq ans jour pour jour.

 Nous espérons que ce sketch vous inspirera autant que nous, et que vous nous enverrez vos créations, c’est toujours un régal de voir vos interprétations.
Scrap-bises à tou.te.s !

challenges, couture, Digiscrap, galerie, multi-photos, patouille, sketchs

Tara aux commandes pour le #470

C’est mercredi ! En ce jour des enfants, Tara nous propose un sketch multi-photos et une disposition en longueur, avec un schéma qui vous laisse la part belle à votre imagination, que je sais débordante, n’est-ce pas ?

Tara a utilisé des photos prises en mode rafale, lors d’un moment câlin, magnifiques à utiliser sur une page.
Pour le fond de page, il lui a fallu trouver une encre qui soit bien accordée avec les photos en noir et blanc et son choix s’est porté sur la Distress Oxyde « Mode Lawn ». Les bandes du centre ont été réalisées à l’aide d’un morceau de mousse « Cut’N’Dry ».
Les embellissements en kraft, comme la petite enveloppe découpée grâce à un die Sizzix, les découpes, la couture machine et le masking tape sont égayés par un lapin rouge tout mignon, rehaussant ainsi l’ambiance toute douce de ce moment privilégié.

De mon côté, le sketch m’a tout de suite fait penser à des papiers déchirés. J’ai voulu une ambiance feutrée et légère, pour sublimer les photos du moment passé avec mon père pour fêter mon presque demi-siècle dans un bon restaurant. Le calque laisse la part belle au papier (Mes P’tits Ciseaux). Pour matter les photos et écrire le titre, je suis restée dans le combo du papier à pois. Mon âge a été découpé dans du calque pour plus de discrétion et posé sous la fin du titre. Vous l’aviez vu ?

Les fleurs sont à l’honneur chez Carine pour sublimer les trois photos de Simon et Suzie en plein câlin.
Côté technique, elle a d’abord tamponné des motifs de fond (Graffiti’Girl) au milieu de la page avec de l’encre Versafine, sans pour autant insérer de tache ! Un papier de couleur vient ensuite s’interposer entre ce fond et les photos. Des fleurs et feuillages (principalement Graffiti’Girl). Au final, une page douce, reflétant bien l’ambiance des photos.

Pour la première participation de Marie-Claire dans l’équipe, elle a utilisé des photos toutes récentes d’Arthur qui aime se promener au bord de la piscine pour sauver les scarabées qui risquent de s’y noyer ! Le fond de page est travaillé avec des couleurs neutres et douces, laissant ainsi le orange uniquement sur les photos. L’adorable bouille d’enfant est mise en valeur grâce au positionnement et à l’encadrement, avec un coin photo d’un côté et l’association badge-feuillages de l’autre.

Gaëlle, de son côté, a eu du mal à trouver une série de photos à superposer comme le suggère le sketch. Elle est s’est donc tournée vers l’option une seule photo en format paysage qu’elle a coupée en quatre. C’est toute la magie du scrap digital, que de se permettre ce genre de fantaisie. Une fois la photo placée, pour éviter que le loulou soit caché, il lui a fallu jouer avec l’option « hors cadre » et donner une impression de volume fantastique. Encore un bel avantage pour le scrap digital !
La collection qu’elle a ici utilisée est la toute dernière de Mixed Media Monthly « We learn from each other » de Little Butterfly WingsPaula KesselringRachel Jefferies et Lynn Grieveson. Côté technique, en plus du travail sur les photos, elle a créé un papier de fond en jouant sur les modes de fusion : trois papiers sont fondus ensemble avec différents effets (obscurcir et lumière dure). Entre les couches de papier (nb : les calques), elle a même ajouté des peintures. En bref, elle a fait de la patouille digitale.

C’est le grand loulou de Sève, Théo, qui est le roi de la page et de la plage cette journée-là, tellement il faisait « le zouave ». Cette série de photos est chère au coeur de Sève car c’est toujours un challenge de prendre les ados en photo, et là, elle reflète bien l’état d’esprit libre qu’il avait lors de la virée familiale en Normandie.
Pour réaliser la bande de fond, elle a utilisé de la modeling paste et le pochoir « briques » de Graffiti’Girl. La couleur a été apportée grâce à l’une des dernières couleurs de Distress Oxide, la « Prize Ribbon », un bleu très dynamique. Ensuite, la dernière collection « Négatif » de Graffiti’Girl est venue agrémenter la page, une des collections préférées de Sève.

Alors, les scrappeur.se.s, ce sketch vous tente ? On attend vos réalisations avec impatience, que ce soit en commentaire sur le blog ou sur le groupe Facebook. Serez-vous plutôt clean, patouille, ou digital ?
Bon mercredi à tou.te.s, en tous cas !